Ravi Coltrane / Emile Parisien "Louise"

dimanche 11 septembre 16h00

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie

Tarifs : 35€/30€/25€
Assis - Placement numéroté
Durée : env. 3h00
La Cité de la musique - Philharmonie de Paris est accessible aux personnes à mobilité réduite. Des places adaptées aux spectateurs se déplaçant en fauteuil roulant sont disponibles dans toutes les salles de concert, sur réservation aux guichets ou par téléphone au 01 44 84 44 84.
La Grande salle Pierre Boulez, le Studio et la Salle de conférence (Philharmonie) sont équipés d’une antenne à haute fréquence.
Les personnes en situation de handicap visuel peuvent demander à être placées le plus près possible de la scène. Le programme de salle en format Word peut être envoyé quelques jours avant le concert, sur demande préalable.
Prêt de matériel (contre une pièce d'identité) aux différents accueils et vestiaires : fauteuils roulants, sièges-cannes, boucles magnétiques « tour de cou », jumelles, lunettes de télévision, monoculaires, loupes, casques anti-bruit. 
Vous rencontrez des difficultés d'orientation ou de mobilité, un volontaire du service civique peut vous accueillir (sur rendez-vous).
Renseignements : handicap@philharmoniedeparis.fr

Le saxophone en majesté pour une soirée événement, où Ravi Coltrane ravivera l’héritage de ses parents Alice et John, géants du jazz, tandis qu’Émile Parisien jouera son dernier album à la tête d’un sextet franco-américain de haut vol. 

1/ Émile Parisien “Louise”

feat. Theo Croker, Nasheet Waits, Manu Codjia, Roberto Negro, Joe Martin

La dernière fois qu’Émile Parisien était à l’affiche de Jazz à la Villette, en 2017, c’était avec deux projets très différents : une collaboration avec l’accordéoniste Vincent Peirani autour du répertoire de Joe Zawinul et une autre avec le DJ américain Jeff Mills pour jouer Coltrane. Un grand écart à la mesure de l’ouverture stylistique du saxophoniste français, devenu au fil des ans et des projets l’une grandes figures du jazz européen. Avec Louise, nouvel album ainsi nommé en hommage à la sculptrice Louise Bourgeois et ses gigantesques araignées, Émile Parisien revient aux sources d’un jazz ample et fougueux, dont les mille et une nuances sont dessinées par un sextet franco-américain de haut-vol, avec le trompettiste Theo Croker, le guitariste Manu Codjia, le pianiste Roberto Negro, le contrebassiste Joe Martin et le batteur Nasheet Waits. Des compagnons de route avec qui l’alchimie est totale, tous présents ce soir pour célébrer ce nouveau répertoire.

2/ Ravi Coltrane 

Cosmic Music: A contemporary exploration of the music of John & Alice Coltrane

Depuis 30 ans, le compositeur et saxophoniste Ravi Coltrane poursuit un parcours admirable, jalonné d’albums modernes et sensibles en tant que leader et de collaborations très variées, à commencer par le long compagnonnage avec Steve Coleman. Sans que l’héritage musical colossal laissé par ses parents, Alice et John Coltrane, ne soit un poids. Plutôt une fierté évidente, le ferment d’un engagement total dans la musique. En 2004, il enregistre l’album Translinear Light avec Alice Coltrane, expérience qu’il tient aujourd’hui pour la plus importante de sa vie. Et s’il a joué aux côtés de musiciens légendaires qui ont accompagné son père, McCoy Tyner ou Pharoah Sanders, il ne s’est que très occasionnellement penché sur l’œuvre de John Coltrane. C’est donc une première que propose aujourd’hui le saxophoniste : une relecture des répertoires de ses parents, en quintet. Un événement à ne pas manquer.

← Retour à la programmation