Respect to Aretha

Avec Antibalas, Bettye LaVette, José James, Alice Russell, Nona Hendryx & Zara McFarlane

mardi 10 septembre 20h00

Grande Halle de La Villette

Placement assis ou debout
Places assises non garanties
Plein tarif : 30€ / Tarif réduit : 25€

Pour clore son édition 2019, Jazz à la Villette rend hommage à la reine de la soul Aretha Franklin, disparue à l’été 2018. La direction musicale de la soirée est confiée à Antibalas, groupe afrobeat de Brooklyn rattaché au label Daptones, accompagné pour l’occasion de plusieurs chanteurs et chanteuses invités : Bettye LaVette, José James, Alice Russell, Nona Hendryx & Zara McFarlane.

Le 16 août 2018, le monde musical pleurait la disparition d’Aretha Franklin. Née en 1942 à Memphis, ville de la Stax, c’est à Detroit, où est installé le siège de la Motown, qu’elle a grandi : une histoire de soul. De jazz aussi, car c’est le producteur John Hammond qui en 1960 l’engage chez Columbia. Mais ses toutes premières vocalises remontent au répertoire gospel. L’idiome qui incarne le plus l’universalisme de la Great Black Music, celle d’une musique africaine devenue américaine. C’est précisément dans ce contexte d’influences transatlantiques, et plus précisément dans le registre de l’afrobeat, qu’Antibalas rendra un vibrant hommage à la reine de la soul pour une soirée inédite avec une foule d’invités… surprise ! Le groupe de Brooklyn, qui fête deux décennies de musique en cette rentrée, était à l’origine formé en grande partie de membre des Dap-Kings – groupe résident du label Daptones – qui accompagnaient les héros tardivement (re)découverts qu’étaient Sharon Jones et Charles Bradley. Pour tous ces musiciens, la funk, la soul et l’afrobeat sont donc un même langage qui ce soir empruntera les mots d’Aretha Franklin.