Kenny Garrett, Pete Rock & The Soul Brothers

1re partie : Moses Boyd Exodus

jeudi 6 septembre 20h00

Salle des concerts - Cité de la musique

Placement libre assis / debout
Plein tarif : 31€ / Tarif réduit : 26€*

*Réservation uniquement par téléphone et aux guichets de la Cité de la musique et de la Folie Information-Billetterie.

La rencontre inattendue d’un géant du hip-hop new-yorkais avec l’exubérant saxophoniste altiste Kenny Garrett, qui depuis le début des années 1980 embrasse toutes les musiques : du jazz coltranien à la soul en passant par le rap. Attention événement !  

Référence du saxophone alto, musicien aussi volubile que virtuose, Kenny Garrett, qui a débuté au sein du Ellington Orchestra et a enregistré en compagnie de Freddie Hubbard avant de passer par le groupe de Miles Davis à la fin des années 1980, trace le sillon d’une carrière solo depuis plus de trente ans, entre hard-bop coltranien, pulsation funk, influence soul (celle de sa ville natale, Detroit), sonorités caribéennes (comme chez Rollins) et hip-hop - ce beat hip-hop qui était déjà présent sur son album Simply Said en 1999. 
Mais la chose prend une tout autre dimension aujourd’hui : originaire de la terre fondatrice du hip-hop, le Boogie Down Bronx, producteur au style inimitable, mâtiné de soul et de jazz parmi les plus respectés de la côte Est (auteur, avec C. L. Smooth, de l’intemporel album Mecca & the Soul Brothers), Pete Rock est aussi un maître des platines à l’instar d’un DJ Premier, qui réunit ici un Live Band de Soul Brothers pour un répertoire définitivement prprotestaire, matrice d’un disque à venir. Kenny Garrett, comme nous, a assisté  au premier concert de ce groupe 100% New York en janvier dernier, et comme nous, a décidé de venir à Paris pour les revoir, en s'y associant cette fois !  Immanquable et inédit. 


Première partie: Moses Boyd Exodus
Batteur, compositeur et producteur basé à Londres, Moses Boyd se fait un prénom au sein de Binker & Moses, duo de jazz expérimental qu’il forme avec le saxophoniste Binker Golding. Passé en duo par la scène de Jazz à la Villette l’année dernière, Moses Boyd présente cette fois son projet Exodus : un jazz infusé de grime, d’electronica et de musiques ouest-africaines.