Logo Jazz à la Villette

Éditions précédentes > 2013

Kenny Garrett

1re partie : Laurent de Wilde Trio

Kenny Garrett Quintet
Pour Miles Davis, il était le saxophoniste l’ayant le plus impressionné depuis John Coltrane. Guère étonnant que Kenny  Garrett soit devenu le dernier altiste attitré du trompettiste. ?Heureusement pour le musicien né à Detroit en 1960, il y eut une vie après Miles. Au point d’être considéré comme l’un des meilleurs souffleurs de la jazzosphère contemporaine. Enragé et funky, aussi à l’aise dans le hard bop le plus complexe que dans le jazz le plus soyeux, Kenny Garrett souligne toujours un peu plus son  besoin viscéral de liberté. Comme la course effrénée et troublante d’un saxophone capable d’exubérance et d’une grande spiritualité. Garrett livre une musique jamais nostalgique, un jazz allant perpétuellement de l’avant, ainsi que ses pairs le lui ont toujours appris.

1ère partie : Laurent de Wilde trio
Ses récentes escapades électro n’empêchent guère Laurent de Wilde de revenir régulièrement à la sacro-sainte formule du trio piano-basse-batterie. Sans doute que cette configuration acoustique, dans laquelle il a fait plus que ses preuves,  prédomine dans son ADN musicale. Son récent album Over the Clouds montrait surtout comment le Parisien né à Washington en 1960 enrichissait une fois de plus cet univers à trois, élargissait son vocabulaire traditionnel en intégrant, avec subtilité, d’indicibles effluves électroniques mais aussi africains. Une manière pour ce digne héritier de Herbie Hancock de chercher, toujours et encore. Mais aussi de gérer une tradition et un patrimoine qui ne demandent qu’à vivre et évoluer avec leur temps, non à végéter dans un bocal de formol.

Placement libre assis.

Plein tarif : 25 € / Tarif réduit : 23 € / Formule festival : 21 € / Tarif Jeunes : 21 €.

Pour acheter une formule festival.

Affiche Jazz à la Villette 2013