Mon compte Accessibilité

Festival Jazz à la Villette du 30 août au 11 septembre 2016

Éditions précédentes > 2013

< Concert précédent
Concert suivant >

Neil Young Never Sleeps / The Lightnin 3

1/ The Lightnin 3
Trois Nord-Américaines ayant jeté l’ancre à Paris. Trois voix bien distinctes décidées à fusionner leur passion commune pour le rhythm’n’blues éternel. Le R, c’est Rosemary du groupe d’americana Moriarty, le B, l’espiègle et rock’n’roll Brisa et le N, Ndidi la folkeuse. Pour elles, ce R’N’B s’entend à 360°. Et comme piocher dans les vastes catalogues de Motown, Stax ou Hi Records eût été trop convenu, ces Lightnin 3 appliquent un traitement soul de groove vintage à des chansons d’essence plutôt rock’n’roll. Le trio revisite ainsi brillamment David Bowie ou George Michael, Kim Carnes et Cat Power, les Runaways, Big Star, les Kinks et bien d’autres. Au point qu’on jurera ces compositions avoir toujours été des pépites de rhythm’n’blues sixties. Un vrai tour de magie !

2/ Neil Young Never Sleeps
Toujours prêt pour un nouveau contrepied, Fred Pallem a placé la barre haut en s’emparant du vaste répertoire de Neil Young. Pour rendre hommage au grand songwriter canadien, capable du folk le plus touchant comme de la tempête électrique la plus violente, le cerveau du Sacre du Tympan s’est entouré d’un beau casting éclectique réunissant entre autres Rodolphe Burger (toujours friand de reprises goûtues), le chanteur et mandoliniste américain Vic Moan et Juliette Paquereau du groupe pop Diving With Andy. Entre leurs mains, les classiques du Loner, toujours portés par de démentielles mélodies, traversent aisément l’Atlantique et le temps pour un tribute de grande tenue.

Placement libre assis/debout, places assises non garanties.

Plein tarif : 25 € / Tarif réduit : 23 € / Formule festival : 21 € / Tarif Jeunes : 21 €.

Pour acheter une formule festival.

Affiche Jazz à la Villette 2013