Logo Jazz à la Villette

Éditions précédentes > 2012

Guillaume Perret & The Electric Epic

1re partie : Nicolas Repac "Black Box"

Guillaume Perret & The Electric Epic
Une "sax bombe" est née disent-ils… Depuis quelques mois, Guillaume Perret est devenue LE phénomène jazz du moment. Une carrière boostée par une signature sur le prestigieux label Tzadik de l’azimuté new-yorkais John Zorn. A 30 ans passés, le saxophoniste savoyard n’est pourtant pas une baudruche, simple effet de mode qu’on oubliera dès Noël prochain. L’univers qu’il a conçu avec sa formation Electric Epic est un vaste chaudron électrique bien là pour durer. Une sorte d’ovni de fusion  prenant sa source chez Weather Report et Magma en ayant pensé à digérer le free du parrain Zorn et même le rock’n’roll dans sa globalité. En concert, ces flibustiers se livrent totalement, apportant un vent de fraîcheur salvateur à la scène jazz française actuelle.

1re partie
Nicolas Repac “Black Box”
Mais que contient la boite noire de Nicolas Repac ? Du blues ! Mais pas n’importe lequel. Ni même celui qu’on est en droit d’imaginer. Bref, un blues à l’image de son géniteur-bidouilleur, complice notamment d’Arthur H depuis des années maintenant. Un blues dans tous ses états, en quelque sorte… Pour ce nouveau projet, le guitariste, compositeur, arrangeur et producteur a utilisé de nombreux documents samplés, voix d’anonymes ou de légendes du genre, qu’elles viennent du continent nord-américain ou africain. Une matière sonore que Repac malaxe avec son génie et son imagination habituels.

Affiche Jazz à la Villette 2012