Logo Jazz à la Villette

Éditions précédentes > 2012

Larry Graham & Graham Central Station

1re partie : Anthony Joseph & The Spasm Band

Larry Graham & Graham Central Station
Sur la planète funk, la basse ne parle finalement que deux langues : celle de Bootsy Collins et celle de Larry Graham. À 65 ans passés, le mythique musicien n’a guère perdu de sa verve groovy et de sa virtuosité légendaire. Une virtuosité qui fit du Texan
l’inventeur du slap, cette technique percussive consistant à frapper les cordes de sa basse électrique, et dont les funksters raffolent. Ses armes, Larry Graham les fera aux côtés de Sly Stone et de sa Family entre 1966 et 1972. Mais c’est aux commandes de son propre groupe, Graham Central Station, que le bassiste développe, depuis 1973, tant sa vision kaléidoscopique du funk que son jeu démentiel. Un funk évidemment punchy mais osant les influences gospel voire pop, rock ou même psychédéliques.

1re partie
Anthony Joseph & The Spasm Band
Il ne tranche pas et les embrasse tous. Anthony Joseph ne choisit pas entre vaudou funk organique, jazz fusion, afrobeat endiablé, soul caribéenne et rock groovy et les prend tous ! Le Trinidadien, Londonien d’adoption, semble avoir digéré toutes les facettes de la musique noire avec une grande habileté et un sens du groove qui lui est propre. Le charisme de Fela, la conscience de Gil Scott-Heron, l’ADN d’Anthony Joseph les a également. Un phénomène ? Plus que ça !

Affiche Jazz à la Villette 2012