Logo Jazz à la Villette

Éditions précédentes > 2011

Abdullah Ibrahim Trio / Yaron Herman Solo

Yaron Herman Solo

Le bonheur musical parfait pour Yaron Herman ? Un bon silence bien placé. Une conception qui rassure lorsqu’on aborde l’univers d’un musicien vite perçu comme un surdoué. A 30 ans, le pianiste né à Tel Aviv, Parisien d’adoption, a dépassé depuis belle lurette les obstacles stylistiques de sa formation. Qu’il revisite un standard de Broadway, un prélude de Scriabine, une chanson de Björk, Police, Radiohead, Nirvana ou même de Britney Spears, Herman est Herman. Point. A l’énergie quand nécessaire, à l’économie pour trouver de l’air, son piano à 360° n’est pas juste un athlète en noir et blanc mais bel et bien une langue riche que cette épreuve en solitaire mettra encore plus en valeur.

Abdullah Ibrahim Trio

Il n’y a pas que la terre d’Afrique du Sud dans le piano d’Abdullah Ibrahim. Comme il n’y a pas que des histoires de la folie humaine (père assassiné, mère qu'il croit être sa sœur, pays déchiré par l'apartheid). Car le pianiste du Cap joue la vie avant de jouer sa vie. Comme les plus grands. Ellington notamment, dont il croisera la route alors que son art est encore balbutiant et qui le prendra sous sa protection. « Tu es béni car tu viens de la source », déclarera le Duke impressionné. Depuis, Abdullah Ibrahim chante avec les doigts. Un chant spirituel comme rarement. Et si la tempête free peut surgir, l’accalmie d’une mélodie en apesanteur imposera sa mélancolie. Sans doute pour ça qu’une cinéaste comme Claire Denis habillera ses films de ce ressac harmonique unique.


Ce concert sera diffusé en direct sur France Musique.


PROFITEZ DE LA FORMULE FESTIVAL! 
A partir de 3 concerts réservés simultanément, bénéficiez d'un tarif préférentiel. Réservations au 01 44 84 44 84 / 01 40 03 75 75

Affiche Jazz à la Villette 2011