Logo Jazz à la Villette

Éditions précédentes > 2009

Alain Jean-Marie & Daniel Maximin

"Connivences antillaises"

Connivences, c’est le moins qu’on puisse écrire entre ces deux Guadeloupéens, nés au sortir de la guerre, à l’heure de la départementalisation. Daniel Maximin, est un romancier, poète et essayiste qui s’est illustré aussi bien en dirigeant la revue "Présence Africaine" que pour l’organisation des commémorations de l’abolition de l’esclavage. C’est encore lui qui fut le maître de cérémonie lors de l’hommage aux obsèques nationales d’Aimé Césaire. Quant à Alain Jean-Marie, il incarne mieux que quiconque la classe du jazz, mettant son talent au service des plus grands, de Chet Baker à Lee Konitz, tout en enregistrant des albums sous son nom, dont cette suite baptisée "Biguine Reflections" où il cherche et trouve la note bleue dans les mélodies créoles. Les voilà réunis, pour un duo à voix nue et à deux mains, où les mots de l’un résonnent sur les musiques de l’autre.

Affiche Jazz à la Villette 2009