Mon compte Accessibilité

Festival Jazz à la Villette du 30 août au 11 septembre 2016

Éditions précédentes > 2009

< Concert précédent
Concert suivant >

Jacques Schwarz-Bart "Abyss"

1re partie : Bibi Tanga & the Selenites


Bibi Tanga & the Selenites

Les amateurs de rare groove connaissent bien Bibi Tanga, pilier de la scène funk et soul parisienne. Les mêmes connaisseurs ont découvert aux côtés du chanteur natif de Centrafrique un autre personnage, tout aussi élégant, le Professeur Inlassable, iconoclaste esthète des platines. Ensemble, ils ont publié voici deux ans "Yellow Gauze", une galette où ils mixent tous les ingrédients de la Great Black Music. Les revoilà sur scène, alors que la suite de leurs aventures s’annonce dans les bacs.

Jacques Schwarz-Bart Abyss

Né le 22 décembre 1962 aux Abymes, un quartier à la périphérie de Pointe-à-Pitre, grandi entre les deux rives de l’océan, avant de s’installer à New York où il vibre aux sons du jazz et de la nu soul, le saxophoniste Jacques Schwarz-Bart illustre à merveille les « espoir et déchirements de l’âme créole » pour reprendre le titre d’une nouvelle signée de ses parents, fameux écrivains. C’est de ceux-là dont parlent ses deux disques, Soné ka la suivi d’Abyss, deux recueils où il convie des musiciens antillais et américains autour des sept rythmiques ka, le puissant tambour de la musique racine guadeloupéenne, pour inventer un nouvel hybride.

Affiche Jazz à la Villette 2009