Mon compte Accessibilité

Festival Jazz à la Villette du 30 août au 11 septembre 2016

Éditions précédentes > 2009

< Concert précédent
Concert suivant >

De La Soul "20 years High And Rising" - The Herbaliser

(concert debout, pas de places assises)


The Herbaliser

Il y a quinze ans, la paire d’experts des machines et platines Jake Wherry et Ollie Teeba se fit remarquer en composant une bande-son esthète où les raretés jazz et funk se mixaient à l’esprit du hip-hop le plus débridé. Avec le temps, les deux Londoniens vont enrichir leur formule d’autres musiciens et accueillir de belles voix, rappeurs ou soul sisters. Ce dont parlait leur récent "Same As It Never Was", un titre qui en lui-même en dit long sur les intentions des Herbaliser, un album qui mettait avant tout l’accent sur une écriture plus soul, incarnée par la voix d’une tout jeune diva, Jessica Darling. Tout un programme.

De La Soul 20 Years High and Rising
Avec Rhythm Roots All-Stars

Vingt ans après, le trio de Long Island reprend le sillon de "3 Feet High and Rising", une galette en forme d’ovni considérée par certains comme le Sergent Pepper's du rap. Tout est déjà dit dans la pochette, drôle et flower power. Marquée par la présence de l’inventif producteur Prince Paul, cette bande-son renversait les valeurs, en élaborant un détonnant cocktail de samples venus d’ailleurs (dont un emprunt aux Turtles qui leur valut un procès) et de textes à l’humour potache sur lesquels ils raillaient les postures du hip-hop d’alors, à commencer par l’apologie de la violence et l’ego-trip surdimensionné. Avec "Three", "The Magic Number", "Me", "Myself & I" sera d’ailleurs l’un des deux singles de ce disque qui a marqué toute une génération, de A Tribe Called Quest à Jimmy Jay, jusqu’au collectif de Los Angeles qui les accompagne, Rhythm Room All-Stars, un combo branché dance-floor et sono mondiale. Toujours est-il que voici enfin l’occasion pour tous ceux qui ont un jour ou l’autre affirmé les avoir vus au Palace (cela remplirait un stade de France), début novembre 1989, de se rattraper vingt ans plus tard.

Affiche Jazz à la Villette 2009