Logo Jazz à la Villette

Éditions précédentes > 2009

Ron Carter Foursight Quartet

1re partie : Mario Canonge & Alain Jean-Marie

Mario Canonge & Alain Jean-Marie

Avant de devenir le maître du piano loué par tous les musiciens, Alain Jean-Marie aura œuvré dans les coulisses de la renommée à Pointe-à-Pitre, sa ville natale, souhaitant (ré)concilier les mélodies créoles au jazz américain. Ce fut la thématique de son premier disque, en 1968 : "Piano Biguine", en trio. Il y reviendra un quart de siècle plus tard avec des Biguine reflections. Un art précieux et des manières précises que le Guadeloupéen conjugue désormais en duo avec son cadet et héritier, le Martiniquais Mario Canonge, qui depuis trois décennies multiplie les passerelles entre toutes les musiques, à l’image des esthétiques traversées sur son disque Rhizome.


Ron Carter Foursight Quartet
feat. The "Dear miles" and "Jazz & Bossa" repertoire

Plus qu’un pilier, Ron Carter est depuis bientôt cinquante ans un poteau mitan du jazz. Mieux qu’un solide accompagnateur, ce contrebassiste est un solide soliste, aussi à l’aise dans le jazz le plus strict que dans les autres champs d’investigation, tout autant à sa main en des contextes intimistes que derrière de grandes formations. Plus de 2000 albums portent son empreinte de Miles Davis à A Tribe Called Quest, ce son boisé et sophistiqué synonyme de musicalité. Qu’il s’aventure du côté des concertos brandebourgeois de Bach ou qu’il salue la mémoire de Miles, Ron Carter met toujours son talent avant tout au service de la musique. Comme lorsqu’il accoste sur les rivages de la bossa nova, cette nouvelle vague brésilienne qui depuis 1959 n’en finit pas d’inspirer le monde du jazz.

Affiche Jazz à la Villette 2009